Merci de votre soutien !

Pétition citoyenne pour que les CFF maintiennent l’arrêt des trains à St-Saphorin

Actualité

16 avril 2019
Publication d’un courrier des lecteurs dans le journal 24heures Une pétition qui délie les langues.

9 avril 2019
Courrier reçu de Mme Simonetta Sommaruga  en réponse à l’envoi des signatures de la pétition.

4 avril 2019
Publication d’un article dans le journal Le Regional Touche pas à ma gare !

28 mars 2019
Publication d’un article dans le journal 24heures Le train s’arrêtera toujours à Saint-Saphorin.

28 mars 2019
Publication d’un article dans le journal Le Courrier St-Saphorin – Pétition citoyenne «Sauver la gare de St-Saphorin ».

26 mars 2019
Sujet sur La Télé (VD-FR) dans le journal de 19h00.

26 mars 2019
Sujet sur La Première dans le journal de 12h30.

26 mars 2019
La pétition citoyenne suscite un très large engouement en recueillant plus de 3’000 signatures en moins d’un mois ! Merci à tous de votre soutien !

14 mars 2019
Publication d’un édito dans le journal Le Courrier Périphérique….

8 mars 2019
Publication d’un article dans le journal 24heures Pétition pour la gare de Saint-Saphorin.

6 mars 2019
Le conseiller national Roger Nordmann a déposé une question au Conseil fédéral « Avenir des haltes CFF de Villette, Epesses et St-Saphorin ».

La Loi fédérale sur l’élimination des inégalités frappant les personnes handicapées (LHAND) exige que les CFF rendent toutes les gares accessibles aux personnes en situation de handicap d’ici au 31 décembre 2023. Lorsqu’une transformation de la gare s’avère disproportionnée, des mesures de compensation doivent alors être proposées dès 2024. La première solution de remplacement standard envisageable est l’assistance individuelle par du personnel des CFF. Lorsque l’accès au quai ne peut pas se faire à niveau sans des mesures disproportionnées, un autre moyen de transport public doit être proposé comme solution de rechange, généralement un bus.

Dans son rapport du 31 octobre 2018 « Mise en œuvre de la loi sur l’égalité pour les handicapés dans les gares et arrêts  ferroviaires », l’Office fédéral des transports (OFT) liste les gares qui ne sont pas encore aux normes et ce qu’il est prévu pour ces dernières après 2023. Selon ce document, pour la gare de St-Saphorin (ainsi que celles d’Epesses et de Villette), la mise aux normes n’a pas encore été décidée. Les CFF ont jusqu’au 30 juin 2019 pour déterminer s’ils vont procéder aux travaux nécessaires ou s’ils vous supprimer la gare.

Cet arrêt de train est essentiel à la vie du village et de la région. 

·     Pour ceux qui se rendent à leur travail, pour les étudiants et les apprentis: 5 minutes pour Vevey, 18 minutes pour Lausanne. Le train garantit l’arrivée à l’heure en évitant les embouteillages, les accidents et sans augmentation de la pollution atmosphérique.

·     Pour les personnes âgées : aucun commerce au village. Pour la plupart sans voiture, les personnes âgées n’ont que le train pour faire leurs courses et conserver leur vie sociale.

·     Pour les visiteurs, les clients des restaurants et des caveaux : beaucoup viennent en train. Village remarquable, inscrit au patrimoine de l’UNESCO, St-Saphorin pourrait perdre une partie de son attractivité.

·     Pour tous ceux qui préfèrent le train à la voiture : de nombreux habitants, par choix ou par nécessité économique, ne possèdent pas de voiture. Sans liaison ferroviaire performante, ils devront déménager ou acquérir un véhicule, ce qui aggraverait le manque chronique de place de stationnement dans le village et irait à l’encontre du développement durable. 

En cas de fermeture de la gare, l’Office Fédéral des Transports envisage la mise en place de bus de remplacement. Ceux-ci ne peuvent pas garantir les mêmes temps de déplacement et ne constituent donc pas une alternative performante au train à même de répondre aux besoins des usagers. 

En conséquence, les signataires de cette pétition demandent à l’Office Fédéral des Transports de tout mettre en œuvre pour maintenir la desserte de la gare de St-Saphorin.